Comptoir d’été #14 : le Terminus

Le Terminus - © Mozpic's Mo

Pendant la trêve estivale, rennes musique vous propose de découvrir ces bistrots rennais où les amateurs de bonne musique aiment traîner leurs oreilles. Ces bistrots où l’on aime découvrir des artistes, ces bistrots où l’on aime se retrouver autour d’une passion commune, ces bistrots où l’on se sent chez soi…

Episode 14 : rencontre avec Annette du Terminus

Tu peux nous raconter l’histoire du Terminus ? Depuis combien de temps on vient écouter de la musique chez toi ?
Avant il y avait déjà un bar qui s’appelait déjà le Terminus. Le bâtiment doit bien dater d’avant-guerre. Moi j’ai repris le bar il y a maintenant 16 ans. Dès le début on pouvait venir y écouter de la musique avec des petits groupes du coin et petit à petit cela a pris de l’ampleur.

Ici j’ai plein de 33 tours et beaucoup viennent pour cela, ils passent derrière le bar et sélectionnent leurs disques et font leur soirée. C’est ça qui leur plaît ici.

J’ai plein de 33 des années rock 70 mais ils ramènent aussi leurs disques de rap ou autre. Certains de mes vinyles ont plus de 40 ans, ça craque un peu mais cela fait parti de l’histoire de l’objet.

On écoute quoi chez toi ? Il y a un style de musique bien particulier ?
Au début, je passais beaucoup de rockabilly. Maintenant il y a une personne de Tendresse et passion pour s’occuper de tout cela, et c’est plutôt hard.

C’est le Hellfest ici !

Il y a aussi quelques sons plus tranquilles de temps en temps. Souvent je mets du classique après les concerts hard pour adoucir les oreilles.

Est-ce qu’il y a un concert qui t’a vraiment marqué ? Ton meilleur souvenir au Terminus ?
Je ne me souviens plus de leur nom, c’était un groupe japonais. Ils avaient une soixantaine d’années, c’était génial ! Il y a eu des américains, des norvégiens, ça vient de partout ici !

Qu’est-ce que ça t’apporte de tenir ce genre d’établissement ? Le/les plus par rapport à un bar classique ?
Je fais ça parce que j’aime la musique ! C’est important la musique.

Ici on ne passe pas du tout les musiques que tu peux entendre à la radio, on ne passe que des vieux trucs. Tout le monde aime ça !

Est-ce que tu participes à des festivals rennais ?
Tous les deux ans, je fais la Ballade Brassens. Sinon je ne participe à aucun festival.

As-tu participé à l’essor de groupes rennais ? Des groupes qui auraient fait leur première scène chez toi ?
Non je ne crois pas. Il y a Republik qui est venu jouer ici plusieurs fois. Je fais plus de l’international que du local finalement.

J’aimerais beaucoup avoir Les Nus !

J’ai leur 33 tours ici. C’était super bien, je ne comprends pas que cela n’ait pas marché à l’époque. Ici, je le mets tous les jours !

Rencontres-tu des difficultés ici par rapport au voisinage ? Des plaintes à cause du bruit ?
J’ai une clientèle calme et avec le voisinage cela se passe très bien. On arrête le son à 10h. Comme je suis loin du centre, les clients restent jusqu’à la fermeture, ils ne vont pas d’un bar à l’autre. Quand tu fais attention, ça se passe bien avec les voisins. Ils savent qu’à 10h c’est fini donc ils ne disent rien. Je ne pourrais pas faire cela en plein centre de toute façon. Et puis il y a pas mal de voisins qui sont des clients donc ils comprennent.

La recette c’est de finir de bonne heure.

Que penses-tu de la politique rennaise concernant les bars à concerts, les lieux culturels en général ?
Je trouve qu’ils font des efforts. J’ai même reçu une lettre de la Mairie pour encourager les bars à faire des concerts. J’ai été très surprise. Pendant un temps ils ont fermé pas mal de lieux mais je pense que c’était pour récupérer les murs. Et puis, la rue St Michel c’était quand même chaud pendant un moment. Moi comme je suis loin, je pense que mes murs ne les intéressent pas.

Quand tu as le temps, tu aimes aller écouter des concerts dans quel bar à Rennes ?
Je ne sors plus, j’ai ce qu’il me faut ici pour mes oreilles. J’aime bien ce qui passe au Marquis de Sade, au Gazoline, au Bar’Hic avec la programmation de Kfuel.

Aurais-tu des conseils à donner pour ouvrir un bar comme le Terminus ? Des conseils que tu aurais aimé qu’on te donne avant de te lancer ? Des choses à faire et à ne pas faire ?
C’est un métier de tenir un bar, on ne peut pas faire ça comme ça. Il faut faire attention si tu veux durer et ne pas faire n’importe quoi.

Dès mon installation j’avais mis des mots dans toutes les boîtes aux lettres des voisins pour les prévenir.

Je faisais cela à chaque fois que le son allait être fort et ils ont fini par tous venir me voir en me disant de ne pas m’inquiéter. Cela crée une ambiance saine et ils savent que je ne dépasse jamais l’heure. Je fais cela à chaque fois qu’il y a de nouveaux voisins. Et puis à 1h tout le monde s’en va. Mes clients ont compris que pour que cela continue il faut jouer le jeu. C’est l’avantage d’avoir une clientèle d’adultes et pas de gamins. Et puis les personnes qui écoutent ce genre de son, sont des personnes respectueuses. De toute façon, la société change. Ce que tu faisais avant tu ne peux plus le faire aujourd’hui. Nous avons de moins en moins de liberté donc pour durer il faut s’adapter et respecter les autres.

C’est quoi le budget moyen pour venir passer une bonne soirée au Terminus ? L’entrée et la bière de base sont à combien ?
En général, on est sur du 5 euros en entrée payante et la bière de base est à 2,50 euros

Budget moyen pour votre soirée au Terminus :
L’entrée en moyenne est à 5 euros. Vous buvez toujours 3 bières pendant votre soirée car vous êtes toujours aussi raisonnable. Vous prenez encore et toujours la bière la moins chère !
Entrée 5 euros + 3×2,50 euros de bières = 12,50 euros pour une bonne soirée au Terminus.
Correct pour une bonne soirée !


On pourra venir écouter des concerts encore longtemps au Terminus ? Tu as peut-être d’autres projets en tête ? Des envies d’ailleurs ?

Je n’ai pas l’intention d’arrêter !

Merci Annette.

Lire l’épisode suivant : l’épisode 15 avec Federico de El Cubanacan.
Lire l’épisode précédent : l’épisode 13 avec Guillaume du Combi Bar.
Lire tous nos comptoirs d’été de la première et de la deuxième saison : ils sont tous ici

Propos recueillis par Cath
Crédit photo : Mozpic’s Mo

Le Terminus : 78 rue de Riaval à Rennes.

Soyez le premier à commenter