Eagles Gift

Eagles Gift

Moins de deux ans d’existence et les membres de Eagles Gift sont déjà présents aux Transmusicales, pour la 36eme édition (l’Étage, jeudi 4 décembre). Ils revisitent les fondations d’un rock psychédélique et on a eu l’occasion de leur poser quelques questions.

– Pouvez-vous vous présenter?
Hugo : Moi je suis le batteur.
Simon : Chanteur et clavieriste
Romain : Guitariste et chanteur. Il y a aussi Stue, guitariste aussi et Chris bassiste.
On fait du rock atmosphérique, un peu planant, ce qu’on appelle aussi rock psychédélique. On a aussi une facette plus violente, plus garage. Niveau influences, y’a du Black angel, Velvet Underground… Du rock psyché ancien, années 60-70, et des choses un peu plus modernes

– D’où venez-vous ?
Le groupe s’est formé à Angers mais y’en a qui viennent de Nantes, de Lille… C’est Romain qui est à l’initiative du projet, qui a recruté les musiciens.

R : On ne se connaissait pas forcément à la base, on avait pas forcément les même projets musicaux, mais on avait partagé des scènes ensemble, ils m’ont marqués par leurs jeux, leurs attitudes… Donc je les ai contacté et ils m’ont tous répondu oui.

– En fonction du projet, vous saviez déjà qui contactés donc, vous n’étiez pas amis avant.
Hugo : Mais on l’est toujours pas ! (rire général) Non bien sur que si qu’il y a des affinités.

– Est-ce que ce sont vos premières Transmusicales ?
Oui ! Première fois aux TransMusicales. Mais on en a toujours entendu parler par contre. On est très contents d’être là, les balances se sont bien passés… Y’a pas de raison que ça ne se passe pas bien !

– Qu’évoque ce festival pour vous? Quels sont vos attentes?
« Les Trans, ça apporte une grosse visibilité. Rien que le fait d’être annoncés, avant même de les faire, on sent qu’il y a un peu plus d’effervescence autour du projet. On est encore jeune, on remercie les partenaires qui nous ont aidés.
On compte travailler sur un deuxième album, on a trouvé un tourneur… Il nous manque plus qu’un label ! On espère que les Trans vous nous aider à trouver ça du coup. »

– Vous connaissiez d’autres groupes qui vont jouer cette année aux Trans ?
On a déjà fait la tournée « pré Trans » avec d’autre groupes, on aime bien Gandi Lake, The Slow Sliders, Bantam Lyons…
Simon : Et comme moi je suis du nord, je connais un peu le groupe ambassadeur du coin, qui est Bison Bisou !
Et ce soir on pense qu’on va aller voir Courtney Barnett !

– Première fois que vous venez à Rennes ?
Hum non, on était déjà venu en touristes !


Merci beaucoup les gars, bon concert.

© Photo du concert par Nico M

Soyez le premier à commenter