Soirée « Rock Psyché » au 1988 Live club.

Hey ! MayDays © Arnaud

Mercredi 20 mai, au 1988 Live Club, dans le cadre du festival Hey ! MayDays, la Rennes Music Club nous proposait une soirée « Rock Psyché », mais pas que avec : les brestois de Slow Sliders, et les rennais Sudden Death of Stars et Borrowed Nostalgia.

Les gamins de Slow Sliders (car c’est ce qu’ils sont) ont tout compris ! Si vous aimez Deerhunter ou Grizzly Bear alors courez les voir ! Un batteur au « traditionnal Grip », un bassiste longiligne et déguingandé casquette vissée sur la tête, un chanteur incroyable et une détermination à prendre du plaisir largement communicative. Le live est largement au-dessus de ce que l’on peut entendre sur le net, grâce à leur prestation tout en intensité. A voir et revoir dès que possible !

Vient le tour de Sudden Death of Stars. On pensait savoir à quoi s’attendre et bien vive les surprises ! Le groupe a évolué, on entend qu’ils ont énormément joué, tourné partout en Europe, et cela se confirme en live. C’est à la fois nerveux et psychédélique, appuyé par le sitar de Joachim Gautier. Les influences sont digérées mais jamais copiées. Les Sudden Death of Stars ont trouvé leur identité et bien leur en a pris pour notre plus grand plaisir.

Pour terminer, Borrowed Nostalgia, le nouveau projet de Florian Pardigon, batteur de plusieurs formations, qui n’est non pas derrière les fûts mais à la guitare et à la composition. Terriblement bien épaulé par ses musiciens live et un Alan Corbel toujours charismatique, ce premier concert est à la hauteur de nos attentes et déjà très abouti. Il est accompagné sur scène de Vincent David (bientôt remplacé par Adrien The 1969 Club) à la guitare, Guillaume Mouillet à la basse et Thomas Bessé à la batterie. On entend qu’ils ont du « métier », on a hâte de les revoir !
Retrouvez leur interview sur canalB dans l’émission de rennesmusique ici > http://rennesmusique.com/les-lundis-canal-b/

En résumé, une superbe soirée avec 3 très bons groupes, 1 qui s’affirme (Sudden Death of Stars) et 2 qui donnent envie d’en voir plus.

Arnaud et Cath

Soyez le premier à commenter