April was a passenger en concert au Oan’s Pub le 2 mai.

« On peut, on doit, vouloir tout à la fois : baroques et pop, voire baroques et roll, théâtraux et intimistes, charnels et synthétiques, tubesques et expérimentaux à la fois, maximalistes mais finement acrobates, les morceaux rêveurs d’April Was a Passenger ne dessinent jamais un univers unique et statique mais préfèrent dessiner, à chaque virée, des décors changeants, des atmosphères versatiles, des météorologies variables. »

Interview à venir.

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.