Bikini Machine à l’Ubu

Les Bikini Machine à l'Ubu Rennes

Il était temps !

« Bang on time » est sorti le 3 novembre dernier. Cela faisait 5 ans que tous les rennais attendaient un nouvel album de la fierté rock 60’ de la capitale bretonne.
Je ne sais pas vous, mais moi, je l’écoute en boucle depuis sa sortie… De toute façon, l’album est immanquable sur les radios de la FERAROCK, il n’a donc pas pu vous échapper !
« L’album de la maturité » comme ils se plaisent à dire en souriant. Enregistré en 3 ans, ce 4ème album est ce qu’ils font de mieux, et fait l’unanimité dans le milieu et dans nos oreilles.

Et qui dit nouvel album, dit nouvelle tournée. On a pu les voir au Mondo Bizarro avec Didier Wampas en novembre 2011, ou encore au Diapason pour leur ciné-concert « Desperado » lors du festival Travelling Mexico en février de la même année, mais le groupe se devait de faire un come-back sur une scène rennaise avec un nouvel album, en l’occurrence, celle de l’Ubu !

La salle affiche complet ce soir. Il y a du monde pour accueillir Mik, Pat, Samuel, Franck, Romain & Fred.

Les Kitschenette’s et Kaviar Spécial ont chauffé la salle, nous sommes prêts…

Les Bikini ouvrent le bal avec « Stagger man » et enchaînent avec 2 autres morceaux de Bang on Time : « Sulky Lisa » et « Everybody’s in the know ». Autant de titres qui pourraient devenir des tubes, des pépites, à la rythmique impeccable de bout en bout. Un véritable voyage dans le temps…

Fred nous fait ensuite « mijoter » avec « le Jerk du Gastronome », titre en français sorti de l’album de 2006 « Daily music cookin’ with». Le public est conquis…

« Il y a une pharmacie juste en bas de cette rue, le mec qui la tient chantait dans Marquis de Sade ».
De cette façon, Fred introduit le prochain morceau : « La pharmacie anglaise » et fait un petit clin d’oeil au groupe rock rennais (1977-1981).

Pat présente le groupe : « On nous confond souvent avec les Bikini Machine de Rennes, nous on s’appelle pareil et on vient de Nantes ».
Je note que Patrick a mieux assuré que dimanche dernier aux Champs Libres où il semblerait qu’il n’avait pas été très assidu aux répétitions…

Le groupe enchaîne sur 3 morceaux de leur nouvel album : « The shade of my soul », le fameux « Stop all Jerk » (vidéo ci-dessous), digne d’un film de Tarantino et le dernier morceau de l’album « Watch me going by »…

« Let’s party with Bikini » avec ce morceau instrumental « Destinazione Roccapina » où Fred rejoint Sam au clavier comme au bon vieux temps…

Le groupe continue sur sa lancée et fait encore monter la température de l’Ubu avec un enchaînement de titres de différents albums ! « Travel free », « Good morning », « Brace you up », « Sing on it”, “Watcha gonna do”, “Strange day sol” et “Bus 64”. Que du bon son pour nos oreilles ! C’est la fin…

Le public en redemande. De façon trop discrète selon moi… Le groupe revient avec un titre des Monks, le groupe le plus barré des années 60 selon Fred. Les Bikini finiront avec « Shake » de leur album « Daily Music Cookin ».

You said you’re gonna loose control ?

Un concert à consommer sans modération, et un album à écouter encore et encore demain au boulot !
J’envie déjà les habitants de Niort, prochaine étape de leur tournée…

Photos du concert avec un message spécial pour TOI, lecteur de rennesmusique :

Setlist du concert :

  • Stagger Man
  • Sulky Lisa
  • Everybody’s in the know
  • Le Jerk du Gastronome
  • La pharmacie anglaise
  • The shade of my soul
  • Stop all Jerk
  • Watch me going by
  • Destinazione Roccapina
  • ravel free
  • Good morning
  • Brace you up
  • Sing on it
  • Watcha gonna do
  • Strange day sol
  • Bus 64
  • Monks
  • Shake

Retrouvez les Bikini Machine à l’Echo du Oan’s ici : http://rennesmusique.com/echo-du-oans-bikini-machine/

Catherine Rué

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.