Co-Rennes-A-Virus : comment faire de la musique à 65

Chorus © Maxwell

Co-Rennes-A-Virus est un projet musical collaboratif en confinement. Comment entre musiciens.iennes continuer à faire de la musique ensemble pendant le confinement ? Comment mettre à profit cette période et inventer une manière de continuer à créer et à partager ?

Vidéo et interview.

De cette incertitude engendrée par cette situation inédite est née l’idée de réunir des musiciens.iennes rennais.ses autour d’un projet collaboratif : écrire, enregistrer et filmer un morceau tous ensemble, à distance, chacun.une avec ses moyens dans son lieu de confinement.
Réunir toutes les propositions, certaines enregistrées avec les moyens du bord, les compiler, les agencer et en faire un titre représentant la diversité de la scène rennaise.

9 jours, 65 musiciens.iennes, 170 pistes audios et autant d’extraits vidéos plus tard, un clip de 8’30 auquel s’est ajouté une trentaine de danseurs.euses rennais.es. De là est né le titre Chorus au navire.

On en a profité pour poser quelques questions à Edouard Leys, coordinateur de ce projet.

Edouard c’est toi qui est à l’origine de ce projet. Tu peux nous raconter son histoire ?
Suite à l’annonce du confinement, j’ai commencé à réfléchir à la façon dont nous, musiciens.iennes rennais.ses, pourrions continuer à partager ce qui nous anime au quotidien, à savoir faire de la musique ensemble et la partager avec le public. J’ai envoyé un message à de nombreux musiciens.iennes qui ont immédiatement répondu favorablement. On sentait une certaine fébrilité car j’ai reçu des messages et des propositions presque instantanément.

Vous avez travaillé sur un nouveau morceau. Qui l’a composé ?
Je souhaitais justement que cela soit une composition collective. J’ai envoyé une première idée de départ, un petit riff de piano. Ensuite tout le monde a proposé des idées, a envoyé une partie, un pont, une rythmique… Les chanteurs.euses ont écrit leurs textes. Mon rôle a été d’agencer tout ça pour obtenir quelque chose de cohérent.

Comment s’est fait le choix des 65 personnes ? J’imagine que tu les connais tous via tes différents projets musicaux ?
J’ai cherché effectivement dans mon réseau et mes connaissances. Certaines personnes ont été ajoutées par d’autres. Certaines n’ont pas pu participer pour cause d’impossibilité technique dans leur lieu de confinement. Certaines personnes n’ont pas pu participer pour cause de contamination du virus. Cette vidéo ne représente qu’une petite partie de la scène rennaise !

Comment avez-vous travaillé tous ensemble ?
Principalement par Messenger et par mail. On a créé un drive aussi et j’ai reçu des centaines de Wetransfer. Nous étions sans arrêt en contact.
Pour les cuivres, Benoit Gaudiche s’est occupé de la coordination. Ils étaient autonomes, s’échangeaient des partitions et des arrangements et m’envoyaient les pistes.

Comment avez-vous réussi à trouver une harmonie en faisant chacun votre vidéo et votre son dans votre coin ? Il y avait des directives à suivre ?
Flora Jagault a proposé d’inclure des danseurs.euses et s’est occupée de réceptionner les vidéos. Stellis Groseil a organisé la réception des vidéos des musiciens.iennes. Tout le monde proposait ses idées, certains se sont filmés en train d’enregistrer, d’autres se sont mis en scène.
J’ai eu un énorme soutien de Dan Voisin et Mickael Bourdois qui se sont emparés du montage et heureusement ! Je ne m’en serais jamais sorti sans eux. Guillaume Sené a réalisé les sous-titrages.

En combien de temps et à quel rythme avez-vous crée cette vidéo ?
J’ai lancé l’idée le 1er jour de confinement. Nous avons réalisé cette vidéo en 9 jours. L’équipe vidéo et moi-même avons eu un rythme de 15 à 20h par jour ! C’est un énorme défi avec si peu de moyens, mais nous étions tous très motivés !

Comment gère-ton 170 pistes audio et 65 vidéos pour n’en faire qu’une ?
J’ai mis en forme et prémixé le morceau. Mais mes qualités de mixeur amateur ont des limites. J’ai confié ensuite les pistes à Mael Danion qui a relevé le défi ! Le nombre de pistes est déjà un challenge, mais sortir un tel mix cohérent en 2 jours, c’est incroyable !

Il y a aussi des danseurs.euses sur cette vidéo, tu peux m’en parler ?
Oui Flora Jagault a proposé qu’on soit rejoint par des danseurs.euses pour compléter la photo de famille ! On a accueilli l’idée avec plaisir ! On leur a envoyé le morceau et chacun a dansé sur la partie qui l’inspirait.

Si nous restons confinés plus longtemps (ce qui risque probablement d’arriver), un 2ème morceau est-il prévu ? Pensez-vous refaire cette expérience tous ensemble un jour ?
De nombreux participants souhaitent déjà une suite. C’était une aventure incroyable et une magnifique aventure humaine. Je me repose un jour ou deux et on en reparle !

Merci Edouard.

Coordination générale et direction artistique : Edouard Leys

Chants :
Elsa Pierry Grammare, Flora Jagault, Annaïg Ramel, Emane, Julia Chesnin, Leïla Chevrollier-Aissaoui, Fausta Federici, Stellis aka Niomoye, Louise Robard, Marion Rouxin, Azilis Esnault, Casta, Patrice Arcens, Da Titcha, Aurel Primo, Aurore Pauvert, Stephanie Boucher, Paul Manoeuvrier, Agata Krwawnik, Lucas Elzière, Did Menou

Batteries :
Dan Voisin, Marcus Camus, Mickael Bourdois, Ronan Després, Camille Carte, Benoit Macé

Percus :
Stéphane Stanger, David Rabiller, Don Tamayo

Basses :
Didou Montani, Alex Cochennec, Yann Moroux, Marc Ramon, Samuel Bellanger

Guitares :
Yoann Minkoff, Philémon Regnauld, Eddy Leclerc, Kevin Lepennec, Yohann Le Ferrand, Gaetan Grandjean, Eric Doria, Erwan Boivent, Romain Salmon

Claviers :
Edouard Ravelomanantsoa, Jeff Alluin, Edouard Leys, Nicolas Méheust, Emmanuel Guillard, Fabien Lahaye, Tangi Miossec

Harmonica : Christian Tézenas

Violoncelle : Bahia El Bacha

Contrebasse : Julien « Dédé » Pinel

Danseurs.euses :
Amadji Le Clec’h, Soa Le Clec’h, Théo Besson, Léa Braidotti, Eva Correa-Raddas, Nanou Correa-Raddas, Fiona Ruhlé, Lam Nguyen, Madjo, Marie Houdin, Marie-Ange Normand, Mathis Ramage, MJ, Sabrinah Boulingui, Timothée David, Hnia

Prods electros :
Guillaume Sené, Dan Voisin, Jordan Philippe

Cuivres :
Benoit Gaudiche, Guillaume Bougeard, Matthieu Letournel, Quentin Mauduit, Jordan Philippe, Maël Morel, Pierre Dandin, Jacques Ravenel, François Tavard, Arnaud Lécrivain

Arrangements cuivres :
Benoit Gaudiche, Guillaume Bougeard, Maël Morel

Coordination cuivres : Benoit Gaudiche

Edit cuivres, titrages : Guillaume Sené

Coordination textes : Julia Chesnin

Montage vidéo : Dan Voisin, Mickael Bourdois

Coordination danse : Flora Jagault, Stellis Groseil

Mix : Maël Loeiz Danion

Master : Seb Lorho

Propos recueillis par : Cath
Crédit photo : Maxwell

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.