Comptoir d’été #11 : la Mie mobile

© Mozpic's Mo

Pendant la trêve estivale, rennes musique vous propose de découvrir ces bistrots rennais où les amateurs de bonne musique aiment traîner leurs oreilles. Ces bistrots où l’on aime découvrir des artistes, ces bistrots où l’on aime se retrouver autour d’une passion commune, ces bistrots où l’on se sent chez soi…

Episode 11 : rencontre avec Christophe de la Mie Mobile

Tu peux nous raconter l’histoire de la Mie Mobile ? Depuis combien de temps on vient écouter de la musique chez toi ?
Avant c’était un bar, encore avant c’était un bar, et encore avant c’était un bar. Ici, en 1945, à la libération, tout le monde dansait ! Moi je suis ici depuis 14 ans. Avant le lieu s’appelait La Terrasse. Comme il y avait déjà cinq terrasses à Rennes, je me suis dit que j’allais changer de nom.

Au début il y a eu beaucoup de gens du milieu culturel à venir manger ici. Ils pleuraient tous parce qu’ils n’avaient pas d’endroits où jouer. Moi je leur ai dit de venir !

Cela s’est fait par pur hasard ! On écoute de la musique ici depuis 10 ans. J’en profite d’ailleurs pour dire que mon bistrot et mon jardin sont ouverts aux associations.

Pourquoi l’avoir appelé La Mie Mobile ?
Parce qu’à l’origine, je voulais faire de la livraison de plateau repas à base de sandwich. Je n’ai jamais eu l’occasion de le faire. Du coup, j’ai fait bar !

On écoute quoi chez toi ? Il y a un style de musique bien particulier ?

De tout ! De la chanson française, de la world music, du rock, du slam, du reggae…

Pas trop de hip-hop et de métal car ma fille dort au-dessus. On a démarré un rendez-vous de contes une fois par mois, un café citoyen tous les deux mois. Il y a l’Arrosoir à Emile, l’association de cinéma d’animation qui est juste à côté. On fait donc aussi des projections de courts-métrages tous les deux mois. Les réalisateurs sont souvent présents. J’essaie de varier les plaisirs ! J’ai même fait des concours de palets pendant des années à la belle saison.

Est-ce qu’il y a un concert qui t’a vraiment marqué ? Ton meilleur souvenir à la Mie Mobile ?
Le concert qui m’a le plus soufflé c’est une fanfare de béninois ! Ils étaient à l’Elaboratoire chez mes voisins et ils sont venus jusque dans mon jardin. C’était la folie ! Il y avait 6 ou 7 musiciens, 4 ou 5 danseurs et ils ont mis le feu au milieu de tout le monde. On était en Afrique ! On voyageait ! Je ne me souviens plus de leur nom malheureusement. J’ai eu plein de bons moments ! J’ai beaucoup aimé aussi Tristan Auvray, de la musique indienne. Ils faisaient venir de grands musiciens indiens qu’il accompagnait au tablas. C’était magique dans le jardin, on avait tout le temps l’impression que tout le monde avait fumé des pétards. Les gens planaient !

Mon plus beau souvenir date de peu. Il s’agit de la famille Walili , un collectif de 25/30 personnes. Ils font du cirque, du clown, de la musique avec un groupe qui s’appelle Narma et un autre groupe qui s’appelle C’est qui Paulette.

C’était la première fois que je les recevais mais ils vont revenir c’est sûr ! Ils continuaient de chanter au démontage.

Qu’est-ce que ça t’apporte de tenir ce genre d’établissement ? Le/les plus par rapport à un bar classique ?
Cela me rend heureux ! J’ai aussi crée l’association Le Village d’Alphonse.

J’aime bien faire des projets avec les gens. C’est tous ensemble qu’on peut construire des choses.

Est-ce que tu participes à des festivals rennais ?
On faisait un festival avec Le Village d’Alphonse. On travaillait sur les sept pêchés capitaux mais j’ai arrêté. Cela continue sans moi. Sinon aucun festival, j’ai suffisamment de travail comme ça !

As-tu participé à l’essor de groupes rennais ? Des groupes qui auraient fait leur première scène chez toi ?
C’est arrivé plein de fois sûrement ! Difficile à dire comme ça… Je pense à City Kay par exemple. Ils n’ont pas fait leur toute première scène ici mais on joué ici au tout début de leur groupe. Maintenant ils cartonnent pas mal ! Il y a eu Hop hop hop crew aussi, des copains de l’Elaboratoire. Je les ai vu se former, ils venaient boire des coups chez moi tout le temps après leurs répétitions et maintenant ils sont tous intermittents et tournent beaucoup. C’est super bien ce qu’ils font.

Rencontres-tu des difficultés ici par rapport au voisinage ? Des plaintes à cause du bruit ?

Je n’ai pas de voisin ! Pour moi, tout va donc très bien.

Au début, j’avais des voisins mais on s’était mis d’accord, j’arrêtais les concerts à 11 heures. Les soirées se passaient bien. Pour d’autres c’est moins facile mais moi je suis à l’écart.

Que penses-tu de la politique rennaise concernant les bars à concerts, les lieux culturels en général ?
Je suis très content que Benoit Careil soit à la municipalité. C’est un mec qui défend le spectacle de rue. Il n’est pas que sur le TNB, il est aussi sur les petites formes. Moi je trouve que Rennes bouge beaucoup. Après moi, je suis en dehors du centre donc c’est peut-être plus facile pour moi. Mais de toute façon, il ne faut pas attendre que la ville nous aide, il faut le faire nous-même !

Quand tu as le temps, tu aimes aller écouter des concerts dans quel bar à Rennes ?
Je n’ai pas le temps d’y aller malheureusement. Quand tu as un bar, tu bosses tout le temps, tu n’as pas le temps d’aller chez les autres. Mon temps libre, je préfère le passer au bord de la mer. Mais j’aime beaucoup Le Terminus. Annette c’est ma copine ! Je vais aussi des fois à la Quincaillerie Générale. J’allais à la Bascule avant quand c’était Bruno.

Aurais-tu des conseils à donner pour ouvrir un bar comme la Mie Mobile ? Des conseils que tu aurais aimé qu’on te donne avant de te lancer ? Des choses à faire et à ne pas faire ?

J’ai trois conseils : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement.

C’est le plus important ! J’exagère en disant cela car je suis mal placé pour le restaurant mais je suis bien placé pour la musique.

C’est quoi le budget moyen pour venir passer une bonne soirée à la Mie Mobile ? L’entrée et la bière de base sont à combien ?
L’entrée est à 3 euros. La bière est à 2,50 ! Ce sont les prix classiques. Ici, c’est pas cher ! Mon café est à 1 euro.

Budget moyen pour votre soirée à la Mie Mobile :
L’entrée est à 3 euros. Vous buvez toujours 3 bières pendant votre soirée pour pouvoir rentrer chez vous sereinement.
Entrée 3 euros + 3×2,50 euros de bières = 10,50 euros pour une bonne soirée à la Mie Mobile
Une bonne soirée à Rennes reste accessible aux petits portefeuilles.


On pourra venir écouter des concerts encore longtemps à la Mie Mobile ? Tu as peut-être d’autres projets en tête ? Des envies d’ailleurs ?

Bien sûr ! Avec ce grand jardin pourquoi pas faire des concours de pêches et mettre des pédalos !

Merci Christophe.

Lire l’épisode suivant : l’épisode 12 avec Philippe du Bistrot de la Cité.
Lire l’épisode précédent : l’épisode 10 avec Cyril de l’Aviation.
Lire tous nos comptoirs d’été de la première saison : ils sont tous ici.

Propos recueillis par Cath
Crédit photo : Mozpic’s Mo

La Mie Mobile : 34 bd Villebois Mareuil à Rennes
Suivez l’actualité de la Mie Mobile sur Facebook.

Soyez le premier à commenter