Actus

[I’m from Rennes] Rennes by Aurore

Aurore © Carlos Odeja

Au festival I’m from Rennes, le public attend toujours le concert en appartement, le concert intimiste dans un lieu tenu secret jusqu’au dernier moment pour garder tout le plaisir de la découverte du cadre souvent atypique. Cette année le concert se fera sur un rooftop avec Aurore. Un moment magique, fort en émotion, une musique douce qui nous fera voyager très haut. Portrait rennais.

Rencontre avec Aurore.

Si je te dis Rennes, ça t’inspire quoi au niveau musical, au niveau culturel ?
Un foisonnement, un bouillonnement de créativité, d’excellent-e-s musicien-ne-s avec un super état d’esprit de partage !

A Rennes ce sont parfois des semaines où tu ne sais plus où donner de la tête tellement il y a de propositions de concerts et de spectacles !

Peux-tu me citer un groupe rennais en particulier qui t’a marqué ?

Songø ! Je suis fan de l’énergie de la chanteuse et de toute la musicalité du groupe, le côté afrobeat et les racines afro !

C’est vrai que j’ai un gros faible pour le Funk et la Soul, j’adore danser, cette musique me rend dingue alors j’ai envie de citer aussi Cut the Alligator ! Ce groove !!!

Rennes en une chanson, ça serait quoi ?
Vicky Veryno, Winter Lights que j’avais rencontrée au Jardin Moderne en octobre dernier pendant les rencontres JIRAI. J’adore cette artiste, elle me touche beaucoup, je me sens proche de sa fragilité et sa sensibilité.
Le côté folk mélancolique à la Nick Drake va bien à Rennes sous son ciel un peu gris.

Et Rennes en un album ? Tu as peut-être un album fétiche d’un groupe rennais que tu écoutes ou que tu as écouté en boucle chez toi ?
Slim Wild Boar, Tales from the wrong side of Town mais aussi Codification, le premier album de Laetitia Sheriff.

Où aimes-tu traîner tes oreilles à Rennes pour écouter de la bonne musique ?
Ty Anna, Penny Lane, bistrot de la cité, le Papier Timbré… outre les concerts, il y a souvent des jams de plein d’esthétiques différentes : musiques brésiliennes, jazz… L’Antipode, le Jardin Moderne, l’Ubu, les Champs libres…

Est-ce que tu as l’habitude de faire ton plein de musique chez un disquaire particulier à Rennes ?
J’aime bien Les enfants de Bohème et It’s Only.

L’industrie du disque est en crise mais à Rennes, avec pas moins de 6 disquaires, on peut inverser la tendance, allez !

Ton dernier coup de cœur rennais ?
Barbara Rivage, je suis très sensible à leur poésie et la voix de Roxane qui me rappelle Niagara et Catherine Ringé.

Ton dernier concert « coup de coeur » d’un groupe rennais ? Malgré le coup d’arrêt de ces dernier mois
Le dernier en date que j’ai vu et qui m’a vraiment emballé c’est Yes basketball au Jardin Moderne en juillet dernier.

Et toi, ton dernier souvenir de concert à Rennes mais en étant sur scène et pas dans le public ?
C’était le 29 août dernier sur la scène du Cabaret du Marché de Betton. Le soleil était au rendez-vous et le public aussi.
J’étais agréablement surprise que les gens restent tout le long du concert sans partir faire leurs courses et les échanges ont été riches et chaleureux. Ca met vraiment du baume au coeur !

On a tous besoin de se retrouver et de partager des moments, de s’émerveiller, de traverser des émotions ensemble, d’être déroutés et de faire l’expérience du sensible.

Et si je te dis « I’m from Rennes » ? Qu’est-ce que ça t’inspire ?
Une dynamique exceptionnelle et un soutien merveilleux pour les artistes locaux.
Quand on regarde la prog on se rend bien compte de la multitude de groupes et d’esthétiques ! Sacré menu, on a envie de tout déguster !

C’est quoi l’actualité dans les mois à venir pour Aurore ?
Une sortie de créa scénique le vendredi 8 octobre à 18h30 au Jardin Moderne, l’enregistrement de l’album début novembre pour une sortie toute chaude en décembre avec je l’espère plein de concerts à venir en 2022 !

Merci Aurore.

Propos recueillis par Cath
Crédit photos : Carlos Odeja

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.