[I’m from Rennes] Rennes by Marion Rouxin

Marion Rouxin

A l’occasion du festival I’m from Rennes, qui se déroule du 13 au 22 septembre un peu partout dans ta ville, Marion Rouxin t’en dit plus sur Rennes. Portrait musical d’une ville par ceux qui la font vivre.

Rencontre avec Marion Rouxin.

Si je te dis Rennes, ça t’inspire quoi au niveau musical, au niveau culturel ?

Des propositions à foison. On trouve de tout, pour tous les goûts.

Rennes est une ville de création. On se rend compte de cette force vive quand on quitte la Bretagne.

Peux-tu me citer un groupe rennais en particulier qui t’a marqué ? 

Il y en a beaucoup évidemment, mais je vais citer Yoann Minkoff & Kris Nolly. J’avais déjà beaucoup aimé ce que j’avais entendu avant de les voir sur scène. Puis, je les ai découverts en live lors de la soirée « Engrenage » à l’UBU : la classe ! 

Rennes en une chanson, ça serait quoi ? 

Je ne connais pas le titre exact, mais je dirais « Entendez », du collectif « La tête à l’est ». C’est une chanson qu’on a pu entendre à de nombreuses reprises dans les rues rennaises lors des rassemblements en soutien aux personnes exilées, en soutien à la lutte pour le droit des femmes et du projet « Soror foule chantante ».

« Entendez », une chanson reprise par la foule dans l’espace public rennais, qui me porte et me met le frisson à tous les coups.

Et Rennes en un album ? Tu as peut-être un album fétiche d’un groupe rennais que tu écoutes ou que tu as écouté en boucle chez toi ?

Je ne peux pas parler d’album fétiche, mais j’ai pas mal écouté l’EP de Yoann Minkoff & Kris Nolly, l’album « French connexion »  de la chanteuse Franco-Polonaise Agata, l’album de Titom, « The only one » de James Eleganz…

Où est-ce que tu aimes bien traîner tes oreilles à Rennes pour écouter de la bonne musique ? 

Les Champs Libres, la Harpe, le diapason, Transat en ville, l’Ubu, les bistrots… Et les Centres Culturels aux alentours de Rennes (le Pôle Sud, l’Espace Beausoleil notamment).

Est-ce que tu as l’habitude de faire ton plein de musique chez un disquaire particulier à Rennes ? 

Pas vraiment d’habitude à proprement parlé, mais je pense aux enfants de Bohème.

Ton dernier coup de cœur rennais ? 

James Eleganz

Ton dernier concert « coup de coeur » d’un groupe rennais ? 

James Eleganz également

Et toi, ton dernier souvenir de concert à Rennes mais en étant sur scène et pas dans le public ?

Ben, il y en a plusieurs.

Les concerts aux Champs Libres restent en général de bons souvenirs, mais aussi un concert en soutien aux personnes exilées dans l’ancien squat de la Poterie fut très fort en émotions et rencontres.

Et aux alentours de Rennes, la fidélité du Pôle Sud et les concerts vécus là-bas restent des moments hyper importants.

Et si je te dis « I’m from Rennes » ? Qu’est-ce que ça t’inspire ? 

Le trac, l’excitation du concert à venir.

Et puis évidemment le bonheur de faire partie de cette grande « famille » des artistes rennais et de ce festival qui met en lumière la création locale !

C’est quoi l’actualité dans les mois à venir pour toi ? 

Quelques concerts à venir avec « L’AUTRE », une grosse tournée avec mon projet jeune public « SUR LA NAPPE » et l’écriture d’un nouveau projet jeune public.

Merci Marion.

Propos recueillis par Cath
Crédit photos : Laurent Guizard

Toutes les infos sur le festival I’m from Rennes : https://imfromrennes.com/
Concert en appartement #2 : https://imfromrennes.com/concerts/concert-en-appartement-2-marion-rouxin/

1 Commentaire

  • septembre 17, 2019

    –L'Équipe des Champs Libres

    Mille mercis Marion pour cette belle déclaration :)) Au plaisir de vous croiser prochainement dans nos murs ^^

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.