[LES EMBELLIES] Miët : « j’aimerais bien sortir un nouvel album début 2019 ».

© Harry Hadler

Miët était en concert jeudi au Vieux Saint-Etienne dans le cadre du festival des Embellies. Une vraie performance scénique pour ce « one woman band ». Un concert qui se finira en beauté par un poème de Walt Whitman.

Rencontre avec Suzy LeVoid juste avant son concert.

Ton projet est assez unique. Tu joues de la basse seule, tu composes tes morceaux en live avec des boucles. Comment en es-tu arrivée à ce choix atypique ?
Au tout début j’ai commencé par jouer de la guitare folk. J’étais dans un groupe, on avait enregistré des morceaux en studio mais on n’a pas fait de concert. Il nous manquait clairement un batteur. J’ai donc commencé à écrire des petites choses. J’avais un petit boucleur, pas aussi élaboré que celui que j’ai aujourd’hui, et j’ai commencé à jouer un peu avec moi même comme ça.

J’ai tout de suite aimé la formule basse en solo.

Je n’ai pas réussi à trouver des artistes étant dans le même univers que le tien. Il y a des artistes qui t’inspirent ?
J’ai plutôt en référence des groupes. Je n’avais jamais vu cette formule.

Je n’ai pas été encouragée pour ce projet à la base. On me disait que basse et boucleur c’était un peu bizarre et que ça ne marcherait pas.

Je n’avais donc effectivement pas d’exemple, de source d’inspiration donc ça n’était pas évident pour la recherche de son, je ne savais pas quoi faire, j’ai vraiment dû bidouiller.

Tu es un « One Woman Band » en fait. Pourquoi ce choix de jouer toute seule ? Tu te sens plus libre de faire ce que tu veux ?
C’est devenu un choix. C’est vraiment quelque chose qui me plaît comme ça pour l’instant. Je me verrais plus jouer avec d’autres musiciens mais dans d’autres projets.

Concernant ce projet j’aime vraiment le faire en solo, pouvoir écrire tout ce que je veux. Je n’ai pas besoin de consulter quelqu’un.

Ca n’est pas toujours évident d’être toute seule mais au final c’est quelque chose qui me plaît bien !

Tu arrives à faire plein de sons différents avec ta basse. Comment tu les trouves ? Comment tu les travailles ?
Au début je connaissais vraiment rien aux différents effets. J’avais en tête que je voulais vaguement un son comme ci ou comme ça. Je prenais mes pédales et je bidouillais des trucs. Et puis après, je savais un peu mieux où je voulais aller. Je savais que je voulais un son qui ressemble un peu à de la guitare, ou à de la basse, ou un son de rythme. Tout s’organisait mieux dans ma tête. Je savais où je voulais placer mes différents sons. J’ai commencé à essayer de faire des choses avec mes pédales en sachant où j’allais au bout de quelques temps.

Tes chansons sont très personnelles.
Oui, c’est toujours assez personnel. Il y a des chansons qui parlent de moi, d’une expérience que j’ai vécue, de sujets qui me touchent en ce moment.

L’actu à venir pour toi c’est quoi ? Un nouvel album bientôt ?
En ce moment, mon idée c’est d’avoir un album, je suis en train de travailler sur des nouveaux morceaux. Pour l’instant ils sont vraiment à l’étape de la construction.

J’aimerais bien sortir un nouvel album début 2019, ça serait bien.

Tu as d’autres projets musicaux en parallèle de Miët ? J’ai cru voir ton visage sur une affiche avec Olivier Mellano.
Effectivement, depuis peu j’ai rejoint le projet d’Olivier Mellano qui s’appelle MellaNoisEscape. Il avait envie de faire un album en trio. Je suis donc à la basse et il y a aussi Valentina Magaletti à la batterie. Pour ce projet, je joue ce que Olivier écrit. C’est vraiment différent dans l’approche pour moi mais en même temps ça se complète bien.

On est sur Rennes Musique et tu es venue plusieurs fois jouer à Rennes. Est-ce qu’il y a des groupes rennais que tu affectionnes particulièrement ?
Oui c’est vrai. J’ai joué à l’Ubu, au Bar de l’Aviation et au Oan’s. J’avais eu l’occasion de voir Mermonte et j’avais adoré. J’aime beaucoup Maalad Roy aussi !

Un dernier mot ?

Quand on veut faire quelque chose on peut le faire !

Merci Suzy

Propos recueillis par Cath
Crédit photo : Harry Hadler

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.