[TRANS 2018] Les groupes rennais à l’honneur pour la 40ème édition !

RexRegis

Rennes Musique était à la conférence de presse des Trans ce matin à l’UBU. Comme chaque année, les Trans mettent à l’honneur la scène rennaise. Le festival se déroulera du mercredi 5 au dimanche 09 décembre 2018.

Vous pourrez découvrir sur scène les groupes rennais (ou en partie), Atoem, Initials Bouvier Bernois, Madmadmad, O’sisters, Praa, RexRegis et la compagnie de danse Zombeavers.

ATOEM
Le tandem rennais Atoem (prononcer atome) apparaît sur scène, guitare en bandoulière, au milieu d’un fatras de câbles, machines analogiques et autres synthés modulaires – certains construits de ses propres mains. Si le duo cite Brian Eno et Pink Floyd comme points de départ à leurs explorations cosmiques, le cœur de leurs productions est une techno intense et hypnotique qu’ils décrivent comme « un océan de symphonies spatiales ». Atoem est accompagné par Les Trans.*

INITIALS BOUVIER BERNOIS
Derrière le clin d’œil canin à Bardot et Gainsbourg, se planque quatre solides musiciens : un organiste/guitariste, un bassiste, un batteur et un flûtiste/saxophoniste. Ces habitués des Trans (avec notamment Les Spadassins, The Madcaps ou Sudden Death of Stars) marchent dans les pas de Georgie Fame ou Jimmy Smith, avec un son dont les racines rhythm and blues et jazz moderniste servent de cadre à des chansons pop exotiques aux influences latino-américaines, et notamment brésiliennes. En ravivant la patine légèrement surannée de ce cocktail, ces Rennais proposent une leçon d’élégance pleine de swing. Initials Bouvier Bernois est accompagné par Les Trans.*

MADMADMAD
Il y a du rennais dans ce trio français basés à Londres. On a déjà pu entendre séparément ces trois musiciens aux côtés de Hocus Pocus, Dajla, Wax Tailor, Tribeqa, Petite Noir, Ibibio Sound Machine ou encore Melt Yourself Down. Réunis en trio ils se montrent dignes du punk funk de Liquid Liquid et de la science du rythme de Black Devil Disco Club et carambolent donc funk, disco punk et sons électroniques. Pour un résultat triplement fou, forcément.

O’SISTERS BY MISSILL
Missil est une habituée des Trans qu’elle marqua de son empreinte en 2003, 2005 (réalisant même l’affiche du festival), 2006 et 2008. Cette année, cette figure-clé de la scène breakbeat hexagonale présente « O’Sisters », création féminine, féministe et collective (elles sont cinq sur scène) mêlant electro, soul et funk dans un show extrêmement visuel.

PRAA
À vingt-cinq ans, la Rennaise Praa s’impose comme une digne héritière de Solange ou Anderson .Paak. Minimaliste et parfaitement produite par Timsters (boss du label Elephant & Castle), cette soul soyeuse, anglophone et futuriste, se pare d’atours R&B et trip hop. Ses deux premiers singles, qui évoquent discrètement Her, promettent d’ores et déjà un concert sensuel et aérien. Praa est accompagnée par Les Trans.*

REXREGIS
L’ex-chanteur des Wankin’ Noodles s’entiche d’un alias de monarque et s’entoure d’une sacrée cour, puisqu’on y croise des musiciens issus de la crème rennaise (The 1969 Club, SBRBS, We Are Van Peebles…) et une fine plume locale (Florian Mona) venue l’épauler aux textes. Ou comment conjuguer la langue et le sens mélodique de Polnareff aux giclées de fuzzet envolées heavy. L’ensemble est évidemment majestueux. RexRegis est accompagné par Les Trans.*

Il y aura aussi de la danse avec ZOMBEAVERS
Fondée par le chorégraphe et danseur rennais Mike Hayford, Zombeavers est une compagnie de danse hip-hop bretonne composée de six danseurs parmi les plus titrés de la région. Place à un extrait de leur nouvelle création en avant-première. Les Trans et le Triangle accompagnent cette jeune compagnie dans leur travail de création.

* Un accompagnement des Trans signifie 3 jours de répétitions et filage à l’UBU, plusieurs concerts dans le Grand Ouest avant les Trans, des ateliers de formation personnalisés autour des métiers de la musique selon les diagnostics établis en amont.

Pour retrouver la programmation complète des Trans 2018 : http://www.lestrans.com
Les Trans se dérouleront du mercredi 5 au dimanche 09 décembre 2018 à l’Ubu, l’Aire Libre, l’Etage, le Triangle, le Parc Expo et les Champs Libres.

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.