Tournée des Trans – J3 – La Carène – Brest

Après l’UBU jeudi dernier, Saint Brieuc et la Roche sur Yon vendredi, pour son troisième jour la tournée des Trans a posé samedi soir ses valises à La Carène à Brest pour une soirée qui s’annonçait, sacrément Rock & Roll, avec trois formations qui en ont chacun une conception bien distincte.
The Octopus, The 1969 Club et We Are Van Peebles.

Soutenu depuis leurs début par la SMAC La Carène de Brest, The Octopus a ouvert les hostilités, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas ménagés pour donner le ton de cette soirée. Influencés par le rock de la fin des 60′s et du début des  70′s, le MC5 (dont ils reprendront « kick out the jam » en fin de set ) , Led-Zeppelin et consorts, ils se sont tout de suite montrés à la hauteur de la confiance qu’on leur avait accordé. Le quatuor de Douarnenez maitrise son sujet et communique son envie aux public, les morceaux s’enchainent sans temps mort. Les rouflaquettes ont encore de beaux jours devant elles. A retrouver le samedi 8 décembre à l’Etage.
Retrouvez ci-dessous leur interview à chaud d’après concert:

Après cette ouverture en fanfare, The 1969 Club prenait le relai. Le trio guitare/basse/batterie emmené par Marie au chant, s’affirme de plus en plus comme une valeur montante de Rock en Bretagne (et ailleurs ).  Jean-Louis Brossard, programmateur et directeur du festival des Transmusicales ne s’y est d’ailleurs pas trompé et ne les a pas programmé au parc expo par hasard, hall3 le samedi 8 décembre! Le trio est bougrement efficace, leur set super énergique, maitrisé, les titres se suivent les uns après les autres sans aucune retenue ni temps mort, laissant à peine au public le temps de respirer. Physique!
Retrouvez ici l’interview post balance:

En clôture de cette soirée, We Are Van Peebles. Attendus par bon nombre de spectateurs un peu curieux (ils n’avaient jamais joué dans le Finistère), le public d’environ 400 personnes, aura été servi car les « Peebles » n’ont pas failli à leur tâche! Le set est urgent comme la veille à la Citrouille et leur noise math-punk en surprend plus d’un dans la grande salle de La Carène. Comme pour les deux groupes les ayant précédé, on passe d’un titre au suivant sans temps mort, ici non plus pas d’esbroufe. Leur credo c’est l’immédiateté et ils savent faire. A voir et à revoir avant, pendant (le 7 décembre à l’Etage) et après les trans!
Retrouvez ici l’interview post balance:

Mention toute particulière et un grand merci à Yannick Martin (dont vous pouvez écouter l’interview ci-dessous) à Anne et toute l’équipe (des techniciens, au cuisinier, etc…) ITW Yannick Martin (Chargé de programmation) – La Carène by RennesMusique de la Salle de La Carène à Brest pour leur accueil et leur disponibilité tout au long de ce samedi Brestois.

Cette semaine, c’est à Nantes et la salle du Stereolux que La tournée des Trans fera escale le mercredi 21 novembre. Le public nantais aura la chance de voir, gratuitement toujours, Disco Anti Napoleon en locaux de l’étape, et les deux groupes rennais O Safari et Mermonte.

En attendant. Retrouvez les résumés de la première date à Rennes, de la seconde à St Brieuc.

1 Commentaire

  • […] et les rennais We Are Van Peebles que l’on a déjà croisé sur les dates de St Brieuc et Brest la semaine dernière. Et une fois de plus, c’est un succès pour la tournée puisque […]

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.